J’ai remarqué que sur internet, quand on touche au sujet du cycle menstruel, on parle souvent de la menstruation et de la pré-menstruation. Ce sont des périodes du mois émouvantes et parfois éprouvantes, ce qui peut expliquer leur célébrité et le fait qu’elles attirent toute notre attention.

Mais que se passe t-il pendant les autres phases au niveau émotionnel ?

En fait, s’il y a un moment du cycle que j’aime spécialement et duquel on parle très peu, c’est la phase pré-ovulatoire.

La Sagesse du Cycle Menstruel

Juste après la menstruation, et même parfois quand je saigne encore, une nouvelle énergie remonte.
Je la sens arriver petit à petit, c’est comme une régénération. Quel soulagement !
Ça me chatouille de partout. Je me sens toute neuve, contente. Parfois, en regardant en arrière, je n’arrive pas à comprendre pourquoi j’étais si démotivée quelques jours auparavant…

D’où venait ce découragement ? Mais tout est parfait !

Les problèmes qui semblaient des montagnes immenses et insurmontables fondent comme de la glace au soleil et je trouve facilement une solution rapide et simple.

C’est ça, je suis puissante, je sens que je peux tout faire et tout résoudre et surtout…

Que j’ai envie de le faire !

Avec les années j’ai appris à organiser ma vie en fonction de ces phases si magiques que sont la pré-ovulation et l’ovulation.

C’est le moment où j’en profite pour donner un coup d’énergie aux projets que j’ai du mal à démarrer ou qui sont restés oubliés. Ce sont aussi les jours que je choisis pour m’occuper des papiers administratifs que j’ai laissé traîner…

Et mes enfants adorent aussi cette période du mois !
Maman est disponible, maman fait le clown avec nous. Elle invite du monde à la maison, elle nous propose des activités et des sorties. Youpi !
Maintenant, quand mes enfants me demandent de faire quelque chose pendant la menstruation, je m’autorise à leur dire que j’ai mes règles mais qu’on pourra le faire dans quelques jours et avec joie et bonne humeur.

Et c’est exactement ça, choisir le bon moment !

De la même façon qu’avec le temps on a appris à savoir à quel moment de la journée ou de la semaine on est le plus efficace pour travailler, pour faire les courses, pour faire une sortie ou pour faire l’amour, ou quand on est le plus disponible pour appeler la famille ou pour résoudre un conflit, si on apprend à reconnaître notre cycle menstruel on pourra organiser nos activités en fonction de ce cycle pour profiter de ses énergies.

Ça ne veut pas dire devenir méticuleuse et tout contrôler pour ne faire que certaines activités qu’à certains moments du cycle.  C’est simplement profiter de tout le potentiel de chaque phase pour vivre en harmonie et en adéquation avec notre nature féminine.

Difficile à mettre en pratique ? On vous donnera quelques pistes dans le prochain article !

A bientôt !

Maria Andrés
En collaboration avec Les Filles de Lilith

 

 

 

Vivement la pré-ovulation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *